The little big island
23 mai 2020
34.504 km
23 mai 2020
 

From dust to grace


-Lucas Dumortier-
 
Trois semaines. C'est le temps qu'il faut pour descendre la mythique RN7 traversant l'île de Madagascar. Des boyaux encombrés de Tananarive jusqu'aux plages idylliques de la région de Tuléar, l'île étonne par la richesse de ses paysages et de ses habitants. Mélange de cultures mozambicaines, chinoises, arabo-musulmanes ou indiennes, Madagascar exprime toute sa beauté par sa complexité qui bouleverse subtilement nos croyances. Il faut renoncer à notre jugement occidental et laisser cette grande terre nous séduire, au risque de tomber lentement amoureux, le temps du voyage. La vie est rude, les moyens sont rares et précieux ; On ne jette rien, on récupère, on transforme, on répare, jusqu'à l'épuisement des objets trouvés. Le temps est un ennemi. Il joue contre ceux qui sont artisans de la débrouille. C'est à force de travail, qu'ils s'érigeront en artistes accomplis, capables de transformer la poussière en œuvre magistrale.

La photographie y est aisée. Seule ma présence dénote en ces lieux. Je décide d'orienter principalement cette série sur le format du portrait. Les visages, couleurs de peau, tenues vestimentaires changent perpétuellement et on se perd à croire qu'il faudrait une éternité pour les présenter. Alors on fait ce qu'on peut à l'aide d'un appareil photo, afin de livrer à d'autres, l'ineffable poésie qui se dégage de l’île de Madagascar.